La validation des systèmes logiciels est aujourd'hui assurée pour l'essentiel par les activités de test. Le test intervient dans l'ensemble des étapes d'un projet : du test unitaire au test système en passant par le test d'intégration et de non-régression. Les processus de test représentent ainsi de 40% à 70% du coût total de développement. Une bonne maîtrise des activités de test est donc fondamentale pour assurer la qualité, la sûreté de fonctionnement et permettre d'arriver sur le marché dans les coûts et les délais prévus. Maîtriser, mais aussi améliorer son processus de test, constitue une impérative nécessité pour faire face à l'augmentation permanente des services rendus et donc de la complexité fonctionnelle des systèmes : les services à forte valeur ajoutée que l'on développe aujourd'hui se caractérisent parfois par des milliers d'exigences fonctionnelles

Les deux dernières décennies ont permis la mise au point de techniques permettant de garantir la pertinence et la reproductibilité des tests : automatisation des bancs de tests, génération automatique des scénarios de test à partir des spécifications, analyse des résultats. Mais ces pratiques sont encore peu diffusées. L'objectif des ces journées est de présenter ces nouvelles techniques du test.

Organisé par le Centre pour la Maîtrise des Systèmes et du Logiciel (CMSL) du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et d'une durée de deux jours, le présent séminaire propose d'analyser l'état de l'art actuel en matière d'automatisation des activités du test. Les points auxquels on cherche à répondre sont : Spécifier les tests, en maîtriser la combinatoire, retenir les plus pertinents, en optimiser la couverture, gérer les changements fonctionnels, limiter l'empirisme, réduire les temps d'exécution, pouvoir exécuter les tests fréquemment, automatiser le contrôle des résultats.

La première journée (15 octobre 2003) sera consacrée à un tutorial sur les techniques, démarches, méthodes et outils pour améliorer et automatiser les processus de test. La seconde journée (16 octobre 2003) comprendra deux types d'exposés : d'une part des retours d'expériences sur l'amélioration et l'automatisation du processus de tests dans différents domaines et, d'autre part, des analyses critiques de techniques et méthodes en usage. L'inscription pourra se faire, au choix des participants, pour une seule journée ou pour l'ensemble des deux journées.


Copyright (C) CNAM-CMSL 2003, Tous droits réservés.