Plusieurs rapports publiés au cours des dernières années par l’observatoire des systèmes informatiques à logiciel prépondérant géré par la société d’étude et de conseil américaine Standish Group, notamment l’étude bien connue intitulée CHAOS, font état d’une forte proportion d’échecs dans la conduite des projets informatiques. L’analyse post mortem des projets industriels examinés désignent comme causes premières de ces infortunes, d’une part, une définition insuffisante des exigences et, d’autre part, un trop faible niveau d’implication des utilisateurs finals à la fois lors de l’élaboration du cahier des charges et au cours des phases ultérieures du développement.

Si les outils et méthodes du génie logiciel et de l’ingénierie de systèmes présentent un intérêt évident, la menée à bien des projets de développement de systèmes ne repose pas uniquement sur leur utilisation. Encore faut-il qu’ils offrent des fonctionnalités pertinentes pour toutes les activités du cycle de vie. Or, parmi les différents outils et méthodes nécessaires, ceux confortant les activités du début du cycle de vie restent encore aujourd’hui les parents pauvres de l’arsenal de l’ingénieur. L’offre est peu nombreuse et ses produits restent bien souvent limités dans leurs possibilités. En particulier, c’est le cas des outils servant à élaborer les cahiers des charges et à comprendre les exigences du client. Ici la difficulté, identifiée depuis longtemps, est amplifiée par le fait que les acteurs de ces activités ne sont pas les seuls informaticiens mais comprennent aussi le maître d’ouvrage et les utilisateurs finals.

Organisé par le Centre pour la Maîtrise des Systèmes et des Logiciels (CMSL) du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), le présent séminaire d’étude, d’une durée de deux jours, a pour ambition d’offrir un exposé raisonné des problèmes de fond, de leurs causes premières et des approches pratiques disponibles au travers d’un ensemble d’exposés didactiques et de descriptions de retours d’expérience du terrain donnés par des praticiens issus d’entreprises.

La première journée (mardi 9 octobre 2001) sera consacrée à un tutorial sur l’ingénierie des exigences. La seconde journée (mercredi 10 octobre 2001) sera agencée en deux parties : d’une part, un panorama critique des techniques et méthodes en usage et, d’autre part, un éclairage sur la pratique dans les entreprises. L’inscription pourra se faire, au choix du participant, pour une journée ou l’ensemble des deux journées.


Copyright (C) CNAM-CMSL 2001, Tous droits réservés.