Centre d'étude pour

la Maîtrise des Systèmes et du Logiciel
 

CMSL
 

Comité de direction
 


Fonctions du Comité de Direction

Le Comité de Direction est l’organe de pilotage du CMSL. Il s’appuie sur trois chaires du CNAM :


Il approuve et coordonne les actions suivantes :


Les décisions sont prises par la direction du CMSL.

Chaque action a un responsable.

Les orientations de la recherche technologique définissent le cadre général dans lequel les directions de programmes situent leurs travaux. La recherche technologique est conduite par des groupes de travail selon les modalités fixées par la charte des groupes de travail CMSL et des contrats d’études en coopération avec des industriels sous la responsabilité d’un directeur de programme. Les programmes sont gérés comme des projets dont la durée de vie est volontairement limitée ( 3 à 4 ans au maximum).

Les autres actions sont tout à la fois des sources de problèmes pertinents pour alimenter les orientations de cette recherche et des émetteurs de résultats pour la formation et/ou la communication.

Le Comité de Direction se réunit une fois par mois.

Le Comité de Direction publie un rapport d’activité annuel.
 


Orientations de la recherche technologique

Le CMSL entretient un référentiel des besoins du point de vue des industriels qui sont la raison d’être du CMSL. Il constitue une référence documentaire à l’état de l’art de son domaine. Il crée les groupes de travail ad hoc pour débroussailler tel ou tel problème. Il participe aux appels d’offres relevant de son domaine de compétence.

La recherche technologique est conduite par des directions de programmes sous la responsabilité du comité de direction.
 

Direction de programme

Sur la base des orientations de la recherche technologique définies dans les statuts, le comité de direction :  


Une direction de programme est conçue comme la mise en œuvre d’un programme de recherche technologique à effectuer en coopération avec un ou plusieurs industriels (maîtrises d’ouvrages, maîtrises d’œuvres, intégrateurs de systèmes, équipementiers, SSII, etc.). Elle est articulée sur une ou plusieurs orientations de la recherche technologique.

En général, une direction de programme est construite autour de un ou plusieurs groupes de travail et/ou de contrats d’études. C’est un creuset qui doit alimenter le programme de formation, les publications et le séminaire annuel du CMSL. Une direction de programme peut se tenir à Paris ou dans un Centre Régional Associé du CNAM.
 

Mission du directeur de programme

Le directeur de programme doit :    


Le directeur de programme s’appuie sur des associés.
 

Associés CMSL

Le statut d’associé CMSL est crée pour :  


Ce statut concerne aussi bien des personnes que des équipes déjà constituées. Il établit un rapport de partenariat sur la base de projets définis par les directions de programmes, le directeur de la formation et le directeur du séminaire CMSL. Il s’adresse tout particulièrement aux professeurs associés du CNAM et aux vacataires chargés de cours qui interviennent dans les enseignements du CNAM.
 

Sont associés :  


Mission du directeur de la formation

Le directeur formation définit et entretient l’offre de cours CMSL au meilleur niveau scientifique et technologique en coordination avec les directions de programmes du CMSL. Il sélectionne les formateurs. Il identifie les mastères et/ou les certificats de compétences CNAM susceptibles de répondre aux besoins des industriels. Il coordonne les formations CMSL avec d’autres organismes de formation universitaires ou institutionnels (AFNOR, AFITEP, MFQ, ESI, SEI, etc.) en évitant les doublons.
 


Mission du directeur du séminaire

La direction du CMSL définit le thème annuel du séminaire. Le directeur du séminaire organise et met en œuvre le thème retenu. En relation étroite avec le comité de direction, il sélectionne et propose les conférenciers, les tables rondes, les tutoriaux. Il s’appuie sur les résultats des programmes de recherche technologique. Il gère la préparation du séminaire comme un projet. Il fait publier les actes du séminaire.
 


Mission du directeur de la communication et des relations internationales

Le directeur de la communication définit la politique de communication du CMSL en relation avec la direction de la communication du CNAM. Il identifie et coordonne les contacts avec les organismes internationaux, et plus particulièrement européens avec lesquels le CMSL doit entretenir des relations. Il gère le site web du CMSL : Toile Francophone en Système et Logiciel (TFSL). Il participe, en relation avec les directions de programmes au suivi des actions et des événements susceptibles d’être communiqués dans la presse spécialisée et grand public.
 


Organisation du comité de direction
 

Administration

Direction du CMSL : J.Printz Directeur, J. Akoka et J-P. Meinadier Directeurs adjoints

Chargé de mission et coordination générale : Mr N. Trèves

Coordinations avec les organismes nationaux (AFNOR, etc.) : Mme D.Néel

Secrétariat : Mme M-N.Dellatolas, Mme J.Pujol
 

Responsables d’action

Les actions permanentes du CMSL sont regroupées en quatre directions :


Directions de programmes et orientations de la recherche technologique
 

Programmes à créer en 98 :

Direction  du programme Management et stratégie d’acquisition    

Etude des moyens de régulation et de contrôle à l’interface maître d’ouvrage / maître d’œuvre : ingénierie de l’expression de besoin (aspects non fonctionnels), estimation du rapport coût efficacité (i.e. cost effectiveness), analyse et management des risques. Mise en forme à partir de l’existant DGA (AQ 902 et guide des directeurs de programme), du projet Euromethod, des études SE-CMM faites au SEI, … et des notations usuelles de l’ingénierie système.

Direction  du programme Interfaces systèmes et applications

Etude de l’interface entre le matériel (étendue aux systèmes d’exploitation et aux COTS) et le logiciel sous l’aspect VV&T, disponibilité et performance ; on privilégie le concept d’architecture testable. Mise en forme et description de l’interface avec les notations usuelles de la profession (Notation BNF, diagrammes SART, UML) et extensions si nécessaire.

Direction du programme Systémique et ingénierie système

Etude de la vue globale du système et de ses interactions principales. Régulation et stabilité des rétroactions. Rôle du sous système d’information ; interaction avec le système englobant et l’environnement. Principes, méthodes et modèles de l’ingénierie système. Impact sur les stratégies d’intégration.

Direction  du programme Interopérabilité des systèmes d’information

Etude des méthodes permettant de rendre interopérables différents systèmes d’information conçus indépendamment mais contribuant à un même but. Réingénierie des systèmes existants et évolution cohérente (conservation des invariants non fonctionnels). Mise en forme à partir de a) l’analyse sémantique des données échangées et de l’analyse des activités des acteurs, b) du modèle transactionnel et de l’architecture des échanges entre acteurs et c) des technologies présentement disponibles (Standard ODMG, EDIFACT, etc.).

Direction du programme Amélioration des processus individuels

Etude et adaptation d’une méthode d’enseignement de la programmation fondée sur la prise de conscience de l’impact économique du coût de correction des erreurs en exploitation. Cette pédagogie met l’accent sur les causes profondes des erreurs de programmation afin de mieux les éradiquer.
(programme en coopération avec le SEI et le CISE à CMU, le CGLA, l’ESI)


Programmes à créer en 99 :

Privilégier les orientations CMSL suivantes :
 

Programmes envisageables :



Organigramme du comité de direction
 


   


La préparation des différents programmes est confiée à :